Dyspraxique mais Magnifique

Dyspraxique mais Magnifique

On vient de vous apprendre que votre enfant est dyspraxique TDA/H, handicapé ou vous voulez apporter du soutien vous etes bien tombé!!! clic sur enregistrer !!!
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 L'autisme

Aller en bas 
AuteurMessage
catounnette

catounnette

Messages : 116
Date d'inscription : 21/12/2008
Age : 60
Localisation : Somme

L'autisme Empty
MessageSujet: L'autisme   L'autisme Icon_minitimeDim 11 Jan - 14:49

mardi après midi j'ai regardé sur TF1 " le défi d'une mère "
Lorsque Corrine Morgan-Thomas, une mère de famille célibataire, apprend
que ses deux fils jumeaux, Stephen et Philipp, sont autistes, le monde
s'écroule autour d'elle. Lorsqu'on lui affirme, ensuite, qu'il n'y a
aucun traitement susceptible de les guérir, Corrine se sent
prisonnière, avec ses enfants, de cette maladie mais, plus que jamais,
déterminée à offrir une vie aussi normale que possible à ses fils. Elle
insiste, tout d'abord, auprès des professeurs pour que Stephen et
Philipp, dont les facultés intellectuelles sont réelles, suivent une
scolarité classique. Mais ceux-ci lui rétorquent que, dans leur propre
intérêt, les enfants doivent être placés dans un institut.
Chose qu'elle ne fait pas et elle se bat tout au long du film, ils vont au lycée et en fac car ils ont une intelligence supérieure aux autres enfants. De temps en temps ils se réfugient dans leur mutisme car ils ont peur mais ils arrivent toujours à se contenir et à arriver au bout de ce qu'ils entreprennent
Très beau film qui m'a touché car le comportement des gens est frustrant par rapport au handicap et cette mère de famille se bat se bat jusqu'au bout
Revenir en haut Aller en bas
catounnette

catounnette

Messages : 116
Date d'inscription : 21/12/2008
Age : 60
Localisation : Somme

L'autisme Empty
MessageSujet: Re: L'autisme   L'autisme Icon_minitimeDim 11 Jan - 14:55

l'autisme : définition

Définition


Trouble du développement


L'autisme est encore fort peu connu, même dans le milieu médical.
Les chercheurs scientifiques le définissent comme un trouble grave du
développement cérébral, dont les causes sont biologiques et génétiques.
Ce n'est donc pas une maladie mentale, mais une déficience, un handicap.
L'autisme est l'un des "Troubles Envahissants du Développement" ou TED décrits
par la classification internationale des maladies (CIM 10) ainsi que par la
classification des troubles mentaux (DSM IV). Ces classifications sont
mondialement reconnues et adoptées comme référence. Bien que les
termes de "psychose", de "psychose déficitaire" ou encore de "schizophrénie infantile" aient été un temps utilisés
pour désigner les TED et l'autisme, le monde médical s'accorde aujourd'hui sur
le fait que la schizophrénie et l'autisme sont deux affections distinctes. L'autisme atteint l'enfant avant
l'âge de trois ans. Il ne se guérit pas, mais une prise en charge précoce
et adaptée permet une nette amélioration des symptômes.



Statistiques de prévalence


Certains sujets sont atteints gravement, d'autres modérément. A l'heure
actuelle, il est difficile d'établir le nombre de sujets atteints de façon
légère puisque le diagnostic se fait exclusivement sur base du comportement.
Selon l'article de E.Fombonne de 2003(*) faisant
état de 32 différentes études épidémiologiques de
l'autisme et des TED dans 13 pays différents, la prévalence totale des TED est
établie à 27,5 personnes sur 10.000. L'étude de Fombonne établit
que :

L'autisme et les TED ont une prévalence constante dans le même groupe de sexe,
quelle que soit la tranche d'âge. Aucune correspondance statistiquement
significative n'a pu être établie entre la prévalence de l'autisme et la race,
le statut d'immigrant, la classe sociale ou le niveau d'éducation des parents.Nous signalons cependant que d'autres études plus récentes font état d'une
prévalence de 60 personnes sur 10.000
. Parmi les personnes atteintes,
58 % auraient un niveau d'intelligence normal.
Diagnostic


Actuellement, le diagnostic se fait sur base du comportement
et des aptitudes,
encore que ceux-ci soient loin d'être identiques pour chaque personne en cause.
L'autisme ne forme pas une catégorie de personnes rigoureusement homogène. Le
diagnostic s'établit, selon les âges, via des outils de diagnostic divers comme
le C.A.R.S. Le CHAT et
M-CHAT
sont des outils de dépistage précoce de l'autisme et nécessitent d'une
confirmation via un outil de diagnostic adéquat.

Symptômes


Nous observons chez les personnes atteintes d'autisme des
difficultés marquées dans trois domaines : les interactions sociales,la
communication et les intérêts. Elles ont des difficultés à entrer en
relation avec les autres; elles s'isolent; en groupe on les voit
absentes des autres. Souvent leur regard est fuyant. Mêmes quand elles
s'intéressent aux autres, elles le font de façon inadaptée et étrange.
Il leur est pratiquement impossible de s'engager dans un jeu spontané
de "faire semblant". Elles s'expriment mal ou pas du tout, comprennent
et interprètent autrement que nous ce qu'on leur dit ou ce qui leur
arrive. Quand elles parlent, elles peuvent revenir de façon incessante
sur un sujet particulier ou répéter les mêmes mots et phrases. Elles
ont difficiles à s'engager dans une conversation avec autrui. Elles
s'opposent à toute forme de changement. Il leur faut un cadre de vie
stable: personnes, lieux, mobilier, horaires. Quand elles en sont
capables, une occupation ou un travail répétitif leur convient mieux.
Les notions abstraites leur sont étrangères; elles font rarement une
analogie. Elles ont des difficultés à généraliser et tout
apprentissage ou scolarité est difficile et requiert des interventions
adaptées. Des mouvements anormaux, des gestes stéréotypés sont aussi
remarqués: balancement, grimaces, démarche anormale, tournoiement du
corps ou d'objets, battements des mains ou des jambes.
Certaines personnes sont remarquablement douées
dans un domaine précis: mémoire des chiffres, musique, dessin, puzzle, etc.
Les personnes atteintes gravement ne parlent pas, ont des difficultés motrices,
sont sujettes à des troubles du comportement plus ou moins graves et parfois s'automutilent.
Les troubles du comportement sont la cause principale d'exclusion des structures
scolaires et d'hébergement. Contrairement aux idées reçues, ces troubles
peuvent être traités efficacement.
Aussi, le niveau d'intelligence des personnes atteintes
d'autisme est très variable. Selon la même étude de Fombonne, l'handicap
mental est ainsi réparti dans la population des personnes avec autisme :


  • 40 % souffre d'un handicap mental sévère à profond

  • 30 % souffre d'un handicap mental léger à modéré

  • 30 % n'a pas d'handicap mental dont une petite partie est douée d'une intelligence supérieure
    (syndrome d'Asperger). Cependant, il apparaît que le nombre de ces dernières soit
    largement sous-estimé.


Lacunes


Les autorités francophones de Belgique ont enfin reconnu l'autisme comme handicap
spécifique en 2004. Il reste cependant dans notre société des lacunes énormes:
absence de diagnostic précoce, manque d'un nombre suffisant
d'écoles et de classes adaptées,
accompagnement familial et prise en charge des personnes autistes adultes, tant
sur le plan de l'hébergement surveillé que sur le plan de l'insertion dans le
monde du travail ou de l'occupation. A l'heure actuelle,
beaucoup de jeunes atteints d'autisme ne peuvent
point bénéficier d'une prise en charge éducative adaptée à leurs besoins et
possibilités : cette absence de prise en charge engendre,
à terme, des handicaps supplémentaires qui affectent davantage l'évolution de
la personne à l'âge adulte. Des lacunes importantes existent aussi sur le plan de la
formation des médecins, des enseignants spécialisés, des éducateurs et du personnel paramédical.
Revenir en haut Aller en bas
catounnette

catounnette

Messages : 116
Date d'inscription : 21/12/2008
Age : 60
Localisation : Somme

L'autisme Empty
MessageSujet: Re: L'autisme   L'autisme Icon_minitimeDim 11 Jan - 14:57

Définition


Développement exagéré
de la vie intérieure associé à une perte de tout contact avec la
réalité (pauvreté des échanges relationnels). Le terme d'autisme,
utilisé par l'américain L Kanner en 1943 et emprunté au psychiatre
suisse Eugen Bleuler, caractérise la non communication avec le monde
extérieur, non communication se traduisant notamment par un évitement
du regard. L'autisme infantile, dont il existe des formes modérées, est
également appelé syndrome de Kanner (pour la forme typique). Le terme
autistique qualifie un individu ayant un comportement de repli sur son
monde intérieur. Ce terme est quelquefois employé (à tort) sur un mode
restrictif, pour désigner le processus schizoïde (correspondant à une
constitution mentale qui prédispose à la schizophrénie). L'autisme est
donc un handicap d'apprentissage à l'origine de problèmes de
comportement entraînant un décalage et un manque de compréhension de
l'environnement associé à une difficulté à communiquer correctement
avec, sans doute, un réel désir de communiquer.

L'autisme
fait partie d'un groupe de pathologies psychiatriques appelées les
troubles envahissants du développement. Dans ce groupe, le manuel «
Diagnostic et Statistique des trouble Mentaux » (DSM IV) place les
pathologies suivantes : l'autisme, le désordre désintégratif de
l'enfance, le syndrome d'Asperger, les troubles envahissants du
développement non spécifique, l'autisme atypique et le syndrome de
Rett. Le psychanalyste Bruno Bettelheim s'est particulièrement
intéressé à cette pathologie et à son traitement. Il assimilait
l'autisme à une psychose infantile (La forteresse vide, 1967). Il est
nécessaire de faire la distinction entre autisme et arriération
mentale, bien que le diagnostic au début soit délicat. L'autisme ne
doit donc pas être comparé à la schizophrénie qui frappe l'adolescent
et l'adulte jeune.

Ce
syndrome est 4 fois plus fréquent chez le garçon que chez la fille et
touche environ 2 à 4 enfants sur 10 000. Les symptômes liés à cette
affection neuropsychique ont été longtemps imputés au manque de chaleur
des parents. Cette théorie, sur laquelle s'appuient encore de rares
équipes de soins, ne semble plus valable actuellement.
Le syndrome d'Asperger (en anglais : asperger's syndrome) a été décrit
par l'autrichien Hans en 1944 et correspond à une forme d'autisme de
l'enfant associée à des niveaux intellectuels élevés dans certains
domaines. Cette forme d'autisme est apparue dans la littérature
médicale seulement au début des années 80. En comparaison à un enfant
qualifié d'autiste de Kanner, l'enfant Asperger n'a pas de déficience
mentale, et l'apprentissage du langage se fait normalement
(c'est-à-dire sans retard). Le terme péjoratif d'idiots savants semble
ne plus devoir être utilisé pour qualifier un individu atteint du
syndrome d'Asperger.

L'origine
de cette pathologie sans doute multiple est mal connue (génétique,
infectieuse, intolérance alimentaire, troubles immunitaires).
La communauté scientifique internationale, pour l'instant, considère
l'autisme comme un trouble du développement neuropsychologique portant
de façon prédominante sur les fonctions de communication et de
socialisation. Contrairement à ce que l'on a cru peut-être trop
longtemps, l'autisme ne correspond pas à un refus de communication mais
à une difficulté à établir une communication selon nos modalités. Au
cours de l'autisme, les capacités de communication d'une personne et
ses relations avec son environnement sont perturbées. Il s'agit d'un
trouble spécifique du traitement de l'information. Selon chaque
individu, les capacités d'apprentissage sont affectées différemment,
d'où la notion de continuum entre les différentes formes de l'autisme
(autisme-Montréal.com). La personne atteinte d'autisme n'a pas de
déficit significatif au niveau de sa perception auditive, visuelle,
tactile, mais son cerveau a du mal à coordonner ces différents stimuli.
Il en résulte une incapacité partielle ou totale pour rendre cohérent
le monde qui environne le patient ainsi que des difficultés en cascades
dans les domaines de : L'imagination

La communication

Les interactions sociales

Comme pour la mal-voyance, la surdité ou d'autres handicaps
neuropsychologiques, il serait plus adéquat de parler de continuum
autistique : des atteintes les plus modérées aux atteintes les plus
sévères, des formes les plus simples et circonscrites aux plus
complexes ou qui se combinent à d'autres déficiences.
Revenir en haut Aller en bas
Poupette
Admin
Poupette

Messages : 549
Date d'inscription : 20/12/2008
Age : 47
Localisation : sarthe 72

L'autisme Empty
MessageSujet: Re: L'autisme   L'autisme Icon_minitimeDim 11 Jan - 15:31

je croie avoir vu ce film ca finit quils sont diplomé si cest vraiment celui la jai versé les larmes de mon corp jai ete touche par ce film dautant que quand je lai vu nicolas etait declaré autiste ca mavait retourner et encore plus motive a me battre pour pikachu

et oui Nicolas a ete decalré autiste des lage de 4 ans etant donné quil ne parlait pas quil rentrait dans son mutisme des que quelqu un arrivait chez nous des balancements toute la journee chaque nouveautés lui faisait peur cetait terrible

on a bien progresser
mais pour reparler, de ce film ca mavait touché en plus il me semble que le appa ne comprenait pas et quitte le domicile conjugual et la maman qui a du se battre continuer rien que pour l'amour de ses enfants
Revenir en haut Aller en bas
https://dyspraxie.forumactif.com
catounnette

catounnette

Messages : 116
Date d'inscription : 21/12/2008
Age : 60
Localisation : Somme

L'autisme Empty
MessageSujet: Re: L'autisme   L'autisme Icon_minitimeJeu 15 Jan - 1:17

oui on l'avait déjà vu mais trop émouvant de voir comment la maman se bat seul contre les moulins à vent . Et oui le papa quitte le domicile conjugual en disant qu'il n'a pas mérité cela
Revenir en haut Aller en bas
Poupette
Admin
Poupette

Messages : 549
Date d'inscription : 20/12/2008
Age : 47
Localisation : sarthe 72

L'autisme Empty
MessageSujet: Re: L'autisme   L'autisme Icon_minitimeJeu 15 Jan - 10:04

cest si facile de penser comme ca!!!

et puis quand tu voie ce quils deviennent ses autistes cetait trop bo jai pleuré pleuré les larmes de mon corp mais jai jamais voulu le reregarder car je peux pleurer 10 fois devant un film moi lol!
en tout le courage de cette maman a ete grand !!!! et vriament elle a tenue dans ses mains ma reussite de ses deux enfants
Revenir en haut Aller en bas
https://dyspraxie.forumactif.com
catounnette

catounnette

Messages : 116
Date d'inscription : 21/12/2008
Age : 60
Localisation : Somme

L'autisme Empty
MessageSujet: Re: L'autisme   L'autisme Icon_minitimeDim 15 Fév - 0:33

Daniel Tammet, autiste savant, tente de percer les mystères du cerveau humain


AFP | 06.02.2009 | 11:37


L'autisme 636242Daniel
Tammet, l'un des rares savants autistes capable de mettre en mots ses
compétences exceptionnelles tout comme ses difficultés au quotidien,
tente de faire avancer les connaissances sur l'autisme et d'expliquer
les secrets du cerveau humain. Aîné d'une famille londonienne
modeste de neuf enfants, Daniel Tammet, âgé de 30 ans, s'est fait
connaître en 2004 pour avoir énuméré de mémoire et pendant cinq heures,
les 22.514 premières décimales du nombre pi (3,1415). Une
performance qui a attiré l'attention des neuroscientifiques et fait de
son autobiographie un best-seller traduit en 19 langues. "J'ai
tant appris sur mon cerveau que je voulais partager ces découvertes",
explique aujourd'hui Daniel Tammet, qui vit à Avignon. Surdoué
des nombres - il les associe à des couleurs et des formes dans des
paysages numériques - et des langues - il en parle douze -, il fait
partie des 50 autistes "savants" recensés dans le monde. Pourtant, ses talents ont aussi leurs revers. "Je
me perds très facilement, j'ai toujours besoin d'être accompagné, je ne
peux pas conduire parce qu'il m'est très difficile de voir quelque
chose dans son ensemble", énonce-t-il. "J'ai aussi des
difficultés à me souvenir des visages", une "tâche cognitive très
complexe" que chacun effectue sans s'en rendre compte, sourit-il. Dans
un français coloré d'accent britannique, il raconte ses crises
d'épilepsie infantiles, sa scolarisation en école ordinaire, son
confortable monde intérieur fait de chiffres et de mots. Un univers
devenu étriqué quand, à 9 ans, il découvre le sentiment de solitude.
Suivront des années d'efforts pour apprendre la socialisation. "Toute mon enfance, je me suis battu contre les problèmes que j'avais, j'ai voulu être comme les autres", raconte-t-il. Au
fil des pages de son livre de vulgarisation scientifique intitulé
"Embrasser le ciel immense" en référence à un poème d'Emily Dickinson,
il donne, études scientifiques à l'appui, des clés pour améliorer sa
mémoire, apprendre plus facilement les langues ou comprendre l'essence
de la créativité, appelant sans cesse chacun à développer ses instincts
et son imagination. Daniel Tammet y évoque sa rencontre avec Kim
Peek, le savant autiste qui a inspiré le personnage interprété par
Dustin Hoffman dans Rain Man (1988), un film qui, selon lui, déforme la
réalité et est basé sur des impostures scientifiques. Il
critique aussi l'idée que les génies auraient un cerveau-ordinateur
"quasi inhumain". "En réalité, le cerveau, les compétences, le talent,
le génie sont liés à l'humanité de chacun et à l'amour", dit-il,
énigmatique. "Mozart a fait ce qu'il a fait parce qu'il avait un
amour de la musique. Einstein aussi parlait de la beauté de ses
équations, moi je ne compresse pas les nombres, je danse avec eux,
c'est lié à une sensibilité, si on n'a pas d'amour, on n'a pas de
génie", tranche-t-il. "Il est une parole pour ceux qui ne
peuvent pas s'exprimer. Les scientifiques disent de lui qu'il est la
pierre de Rosette de l'autisme", s'amuse Jérôme Tabet, son compagnon
avec qui il vit à Avignon. "Du point de vue médical, je serai
toujours autiste mais je crois que j'ai vaincu la prison de l'autisme à
force de me battre contre mes difficultés", poursuit Daniel. Et il appelle à soutenir les enfants autistes "parce que ce qu'ils ont à offrir peut enrichir toute l'humanité".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'autisme Empty
MessageSujet: Re: L'autisme   L'autisme Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L'autisme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dyspraxique mais Magnifique :: Autres Handicap :: autres handicap-
Sauter vers: